Conseil : Et si on s’initiait au thé ?

1er janvier, l’heure des bonnes résolutions, celles que l’on tiendra et celles que l’on oubliera un peu vite... Et si, cette année, on décidait de s’initier au thé et à ses plaisirs ? Après l’eau, le thé est tout de même la deuxième boisson la plus consommée au monde ! Quel thé choisir ? Comment le préparer ? Vous ne savez par où commencer ? Vous êtes dans ce cas au bon endroit. Suivez le guide et trouvez le thé, l’infusion ou encore le rooibos qui vous comblera de satisfaction.

Qu’est-ce qu’un thé ?

Le thé, qu’il soit vert, noir ou blanc, est issu de feuilles d’un théier, le camellia sinensis. Les infusions, tisanes et rooibos quant à eux, sont issus de plantes ou de fleurs séchées, voire d’arbustes d’Afrique du Sud. Le thé contient, entre autres, de la théine, semblable à la caféine, alors que les infusions et rooibos n’en possèdent pas. Ces dernières sont ainsi particulièrement adaptées à une consommation en soirée pour favoriser le sommeil et le repos.

Il existe des thés natures et des thés parfumés. Le thé nature ne contient que des feuilles de théier et ses arômes dépendront du sol et du climat. Comme pour le vin, le thé nature permet d’apprécier le savoir-faire de celui qui le conçoit. Les thés parfumés, ou aromatisés, disposent de feuilles de théier auxquelles sont ajoutées des morceaux de fruits ou pétales de fleurs séchées par exemple. Vous en trouverez une multitude, allant d’un thé fruité à épicé en passant par un thé floral ou gourmand. Chacun peut y trouver son bonheur tant la gamme s’est étoffée au fil des années. Certaines boissons s’accordent même aux saisons ou aux festivités, vous trouverez en hiver, entres autres, le carcadet de Noël et ses saveurs gourmandes ou encore le thé noir parfumé Flocons d’hiver et ses notes de cannelle, muscade et orange.

Bien choisir son thé

Les bienfaits du thé vert, noir et blanc

Le thé est par nature riche en antioxydants, quelle que soit sa couleur. Sa couleur dépend par ailleurs uniquement du processus de transformations des feuilles. Pour obtenir un thé vert, les feuilles de thé devront absolument éviter l’oxydation et être roulées et séchées avant ce processus. Il en résulte ainsi une couleur verte et des antioxydants riches en catéchines, des molécules prévenant le vieillissement cellulaire entres autres. Le thé noir, quant à lui, demande une oxygénation complète. Il dispose ainsi de nombreux antioxydants et de théaflavines qui favorisent la digestion. Il existe également le thé oolong, dont l’oxydation est incomplète et se situe entre le thé vert et le thé noir. Ce processus de fabrication lui procure les bienfaits des deux types de thés.

Comment préparer mon thé ?

Rassurez-vous, un minimum vous suffira pour profiter pleinement de votre boisson nouvellement découverte... Pour apprécier une tasse de thé, trois critères nous paraissent essentiels : le dosage de thé, la température de l’eau ainsi que le temps d’infusion. Si vous achetez votre thé en vrac, souvenez-vous : une pincée de deux doigts par tasse de thé, ni plus, ni moins. Si vous l’achetez en sachet, pensez à bien regarder les dosages préconisés. La température de l’eau est également importante pour libérer chaque arôme et ainsi vous faire profiter de tous ses bienfaits. Inutile d’investir dans un thermomètre, retenez simplement ceci : l’eau bout à 100°C. En la transvasant d’un récipient à un autre, vous ferez baisser la température de 8°C à chaque nouveau récipient. Simple n’est ce pas ? Pour le temps d’infusion, à votre montre ! Il ne vous restera qu’à vous installer confortablement et savourer le plaisir d’un thé. Nul doute que vous tiendrez cette résolution plus facilement qu’une autre...

 

Pour peu que vous appréciez déguster votre vin, vous serez attentif au verre dans lequel vous le servirez. L’idéal pour savourer pleinement votre vin sera de la servir dans un verre à pied transparent. Les verres noirs sont à bannir à moins que vous ne souhaitiez faire une dégustation à l’aveugle ! Trois paramètres seront déterminants : la contenance de votre verre, l’épaisseur du verre ainsi que sa forme.

Une contenance adaptée en fonction de votre vin

Pour faire simple, vous servirez idéalement :

  • Votre vin rouge dans un verre de 35 cl minimum, l’idéal étant entre 50 et 70 cl
  • Votre vin blanc dans un verre de 30 à 35 cl
  • Votre vin pétillant et champagne dans un verre de 25 à 35 cl

Vous pourrez ainsi déguster chaque saveur à sa juste valeur.

five different wine glass 3351989 1920

L’épaisseur du verre à son importance

Plus le verre sera fin, meilleure en sera votre dégustation ! Cela est surtout vrai pour les bords du verre…

A chaque vin sa forme de verre

Avant toute chose, sachez que si vous ne souhaitez pas investir dans plusieurs types de verres, vous pouvez malgré tout savourez de bons vins dans un verre universel : l’INAO. Ce verre regroupe diverses caractéristiques qui le rendent adapté à chaque type de vin.

6 verres inao cristallin transparent

Si vous êtes plutôt passionné, vous apprécierez de découvrir vos vins dans des verres spécialement conçus pour chacun. Mais encore faut-il ne pas se tromper… Pour faire simple, nous vous conseillons les verres suivants :

  • Verre Tulipe : haut sur pied, allongé et resserré à son ouverture. Ce type de verre empêche les bulles de votre vin pétillant de quitter trop rapidement le vin.
  • Verre flûte : le classique pour servir votre vin pétillant avec sa forme allongée et sa petite ouverture.
  • Verre ballon ou à Bourgogne : sa forme ample permet une bonne aération du vin et est communément utilisé pour servir les bourgognes et les pinots noirs.
  • Verre à Bordeaux : légèrement ovale avec une ouverture rétrécie, il est adapté pour les vins Chianti, Cabernet-Sauvignon, Merlot et Zinfandel.

A moitié vide, à moitié plein ?

Attention, remplir un verre pour servir moins souvent vos convives est une erreur fatale dans le domaine vinicole ! Pour servir vos vins, la règle est simple :

  • Vin rouge : on remplit un demi-verre dans un verre large. Cela permettra de le faire tourner et aérer et d’en percevoir ainsi tous les arômes
  • Vin blanc : on remplit 1/3 du verre et toujours dans des verres resserré à l’ouverture
  • Vin pétillant : vous pouvez le remplir au ¾ dans des verres tulipes ou des flûtes qui conserveront les bulles

white wine 848268 1920

Conseil de pro

Envie de bluffer vos convives ? Tenez votre verre à vin par le pied plutôt que par la partie supérieure. Vous pourrez ainsi en dégager tous les arômes en le faisant tourner et vous éviterez de réchauffer votre vin.

A quelle température servir mon vin ?

Les vins blancs et les vins rosés seront servis entre 10 et 13 degrés. Les champagnes et les mousseux seront servis plus froids, à 7 degrés. Et les vins rouges apprécieront plus de chaleur, de 15 à 18 degrés selon le type de vin rouge.

Pour connaître la température d’une bouteille, il existe différents types de thermomètres. Certains se placent autour de la bouteille, d’autres prennent la température directement par le goulot. Les plus passionnés prendront la température de leur bouteille en la prenant simplement en main, mais l’entraînement est long…

Nous espérons que ces quelques conseils vous permettront d’appréciez votre vin. Vous souhaitez en savoir plus ? Rendez-nous visite au Chai de Givet, nous serons heureux de vous y accueillir et de vous conseiller !

Le site renferme de nombreuses nouveautés et offre au visiteur une expérience améliorée grâce à une navigation simplifiée et une utilisation intuitive. La nouvelle interface contient une page d’accueil interactive sur l’actualité de nos gammes de produits et une visibilité améliorée des images de nos produitss. 

Nous espérons que vous apprécierez la navigation sur notre nouveau site web et que vous le visiterez régulièrement pour vous tenir informé(e) des produits et nouveautés.